A Mid-summer night’s mare

This is a fairy tale (gone wrong) from the south of France. It does not take place in a castle, but on the Schuman campus of Aix-Marseille University. The plot does not involve a fairy or a witch, but a plain interim faculty administrator and a band of joyful and enthusiastic elves (my ERC research team) busy at digging data, planting knowledge trees, cooking algorithms, and ploughing through digital corpora. In plain words: doing research.

On 22 July, a big hammer fell on their head. Within 24 hours, they were to be kicked out of their cherished workshop for four weeks. And kicked out they were. The reason: the well-established tradition of « administrative closure » during which all university services and departments stop. And during which the whole planet is expected to stop as well.

Since the beginning of the ERC project in 2018, the team was spared the curse of induced sleep. The Research Building (Maison de la Recherche) remained open to us during these periods as we pursued  « intensive research »  (the official hallmark of  Aix-Marseille University).

This year, with no argument, the iron gates (literally) closed. The drawing bridge was raised. We even received instructions that prohibited us from relocating our ERC-funded equipment to rented offices where we could resume our research activity. We exfiltrated it nonetheless, though we lost access to essential parts of the hardware and some small but crucial files.

We are now a band of wandering souls who first sought refuge in the premises of a friendly research lab, but just for a week. We shall resume our migration to another temporary port of abode, a co-working facility in downtown Aix en Provence. These are not exactly the conditions that level with the €2.5 million grant the ERC is investing in the ENP-China research project.

Exfiltration of equipment and… coffee machines !

 

French version

C’est un conte de fée (qui a mal tourné) dans le sud de la France. Il ne se déroule pas dans un château, mais sur le campus Schuman d’Aix-Marseille Université. L’intrigue n’implique pas une fée ou une sorcière, mais un simple administrateur provisoire de faculté et une bande d’elfes joyeux et enthousiastes (mon équipe de recherche ERC) occupés à creuser dans les données, à planter des arbres de la connaissance, à cuisiner des algorithmes et à labourer des corpus numériques. En clair : faire de la recherche.
 
Le 22 juillet, un gros marteau leur est tombé sur la tête. Sous à peine 24 heures, ils allaient être expulsés de leur atelier favori pendant quatre semaines. Et expulsés ils l’ont été. La raison : la tradition bien établie de « fermeture administrative » durant laquelle tous les services et départements universitaires s’arrêtent. Et pendant laquelle la planète entière devrait également s’arrêter.
 
Depuis le début du projet ERC en 2018, l’équipe a été épargnée par la malédiction du sommeil artificiel. La Maison de la Recherche nous est restée ouverte durant ces périodes alors que nous poursuivions des « recherches intensives » (marque officielle d’Aix-Marseille Université).
 
Cette année, sans discussion, les grilles de fer se sont (littéralement) fermées. Le pont-levis a été levé. Nous avons même reçu des instructions nous interdisant de déplacer nos équipements financés par l’ERC dans des bureaux loués où nous pourrions reprendre notre activité de recherche. Nous l’avons néanmoins exfiltré, bien que nous ayons perdu l’accès à des parties essentielles du matériel et à quelques fichiers petits mais cruciaux.
 
Nous sommes désormais une bande d’âmes errantes qui ont d’abord cherché refuge dans les locaux d’un laboratoire de recherche compatissant, mais juste pour une semaine. Nous reprendrons notre migration vers un autre port de résidence temporaire, un espace de co-working au centre-ville d’Aix en Provence. Ce ne sont pas exactement les conditions qui correspondent à la subvention de 2,5 millions d’euros que l’ERC investit dans le projet de recherche ENP-China.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search